Sur la relation entre l’écriture et la spatialisation (enjeu politique)

Réflexion théorique (critique) sur la relation entre l’écriture et la spatialisation (enjeu politique fondamental)

[Renvoie à la propriété de la tension entre « finitude des hommes et inachèvement des oeuvres » (recontextualisation et ouverture – ou appropriation)]

{À relier à « Réflexion sur le statut de l’auteur et le sens de l’identité »}

5.3.1 Stigmergie et architecture

5.3.2 Recontextualisation et méta-ontologie

5.3.3 Remédiation et inscription médiatique (éditorialisation)

5.3.4 Dévoilement de la conjoncture médiatrice et remobilisation de l’intermédialité par l’attention renouvelée à l’exaiphnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s