4.4.1 Fragments

Éclatement mais recherche d’une unité

Le cas des oeuvres de Mahigan est intéressant, comme nous le notions à l’instant, car ils combinent l’unité d’un texte qui peut se dérouler en continu, sans interruption, à la manière d’un rouleau, comme le permettent les pages d’un blogue, mais en même temps (faute de chapitres, de paragraphes et parfois de phrases), c’est au lecteur d’inscrire des lignes de « partage » (séparation) entre les différents syntagmes composant le récit. En fait, Vers l’Ouest est découpé en de petites phrases bien plus nombreuses que La Science des lichens. Il est difficile de déterminer lequel des ouvrages donne un rôle plus important au lecteur pour discerner où commencent et où finissent les propositions complètes. Des virgules sont tout de même utilisées dans les deux cas. Mais leur usage, lorsqu’il remplace un point, peut ajouter à la confusion.

Marge est un journal composé de fragments. Isidoro aussi. Les Filles du Calvaire également.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s